[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Les bouffées de chaleur chez les femmes sont associées à l’hypertension

Les bouffées de chaleur chez les femmes sont associées à l’hypertension

Selon une nouvelle étude qui pourrait être la première à faire ce lien, les bouffées de chaleur chez les femmes sont associées à l’hypertension artérielle.

L’étude menée auprès de 154 femmes, âgées de 18 à 65 ans, avec un âge moyen de 46 ans, a révélé que les 51 femmes qui ont déclaré avoir des bouffées de chaleur avaient une tension artérielle systolique moyenne, ajustée selon l’âge, de 141 en état d’éveil et de 129 pendant le sommeil, comparativement à 132 et 119, respectivement, chez les femmes qui n’avaient pas de bouffées de chaleur.

« Le tiers des femmes qui ont participé à notre étude ont déclaré avoir eu des bouffées de chaleur dans les deux semaines précédant l’étude », a déclaré l’auteure principale, la Dre Linda Gerber. « Parmi ces femmes, la tension artérielle systolique était beaucoup plus élevée, même après l’avoir ajustée selon que les femmes étaient préménopausées, ménopausées ou postménopausées. »

« Les futures recherches nous aideront à mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent ce lien et pourront aider à identifier les interventions qui pourraient réduire l’incidence des bouffées de chaleur sur la tension artérielle », a ajouté la Dre Gerber.

L’hypertension est un facteur de risque important de maladie coronarienne, qui est la cause de la moitié des décès chez les femmes âgées de 50 ans et plus. Des recherches antérieures ont associé la ménopause à l’hypertension.

L’étude est publiée dans le numéro de mars-avril de la revue Menopause.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT