[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Le 18 avril est la journée européenne des droits des patients

Le 18 avril est la journée européenne des droits des patients

Le 18 avril de chaque année correspond à la Journée européenne des droits des patients.

Ces droits sont peu connus du public, aussi nous pensons utile de publier la liste des 14 droits.

Nous attirons l'attention sur l'article 6 de cette liste qui donne le droit au libre choix entre les différents traitements et fournisseurs. Même si ce n'est pas spécifiquement précisé, cet article devrait vous donner le choix à une médecine (et à des traitements), holistique, une médecine alternative, une médecine plus naturelle et plus sécuritaire (tel que le précise l'article 9).

- Le droit à des mesures préventives afin de prévenir la maladie.
- Le droit d’accès aux services de santé que ses besoins nécessitent avec un accès égal à tous.
- Le droit à l’information concernant son état de santé, les services de santé et leur mode d’utilisation, et à tout ce que la recherche scientifique et l’innovation technologique mettent à disposition.
- Le droit au consentement garantissant un accès à toutes les informations qui peuvent permettre de participer activement aux décisions concernant sa santé, y compris la participation à la recherche scientifique.
- Le droit au libre choix entre les différents traitements et fournisseurs.
- Le droit à la vie privée et à la confidentialité.
- Le droit au respect du temps des patients pour un délai rapide et un temps prédéterminé à chaque phase du traitement.
- Le droit au respect de standards de qualité sur la base du cahier des charges et du respect des normes précises.
- Le droit à la sécurité afin d’être exempté de dommages causés par un fonctionnement médiocre des services de santé, une mauvaise pratique médicale et des erreurs.
- Le droit à l’innovation, y compris pour les procédures de diagnostic.
- Le droit d’éviter des souffrances inutiles et la douleur.
- Le droit à un traitement personnalisé.
- Le droit de se plaindre quand le patient a subi un préjudice et le droit de recevoir une réponse ou autres commentaires.
- Le droit à indemnisation en cas de préjudice physique ou moral et psychologique causé par un traitement des services de santé.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT