[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Pour lutter contre les effets indésirables de la chimiothérapie : médicament ou plante?

Pour lutter contre les effets indésirables de la chimiothérapie : médicament ou plante?

Un nouveau traitement mis au point aux États Unis permettrait de prévenir les effets secondaires des chimiothérapies, notamment les nausées et les vomissements.

Paul Hesketh, du " Boston Medical Center, s'est intéressé à 520 patients atteints d'un cancer pulmonaire traités par chimiothérapie. Chacun a bénéficié des traitements classiques destinés à en prévenir les effets secondaires, une partie de ces malades recevant également le nouveau médicament. Les autres se sont vus administrer un placebo.

Un quart des cancéreux placés sous le nouveau protocole thérapeutique ont rapporté des épisodes de nausées et de vomissements. Parmi ceux qui recevaient le placebo, cette proportion a été proche de 50%.

Cependant certains pourraient préférer une approche plus naturelle, pour ne pas ajouter un autre médicament à un traitement déjà hautement toxique pour l'organisme, même s'il vise à détruire des cellules cancéreuses.

Il est rapporté que de nombreuses personnes ont recours à l'utilisation du gingembre pour lutter contre les effets indésirables et toxiques de la chimiothérapie.

Le gingembre est reconnu pour ses propriétés contre la nausée, les troubles gastriques et certaines insuffisances biliaires et pancréatique. C'est également un anti-inflammatoire et anti douleur très puissant.

Le Chardon Marie peut également apporter une aide précieuse à l'organisme, durant une thérapie. C'est un puissant détoxiquant du foie.

Dans les cas de personnes subissant un traitement de chimiothérapie, la décision d'avoir recours au gingembre ou au Chardon Marie doit toujours être prise en accord avec le médecin traitant.

Le gingembre peut avoir certains effets secondaires ou interaction médicamenteuse, mais dans de nombreux cas il peut être un excellent choix comme support à une thérapie.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT