[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

La saison de l'influenza pourrait connaître deux sommets cette année.

La saison de l'influenza pourrait connaître deux sommets cette année.

En raison d'une arrivée anormalement précoce, la saison de l'influenza pourrait connaître deux sommets cette année au Canada, affirment les spécialistes en maladies contagieuses.

Ils ajoutent cependant qu'il ne faut pas conclure que cette prédiction va se réaliser. Le virus de l'influenza ne cesse de changer et la maladie peut être forte une année et faible l'année suivante.

Les dernières statistiques canadiennes sur l'influenza de souche A Fujian semblent indiquer une baisse de la virulence du virus en Alberta et en Saskatchewan, où il est apparu pour la première fois au Canada. La situation semble la même en Grande-Bretagne, où l'on constate une chute d'activité du virus, précise le Dr Stohr.

Cela dit, une telle baisse d'activité est normale, parce que le virus de l'influenza a tendance à déferler par vagues. En somme, l'activité virale diminue d'elle-même lorsque le nombre de porteurs potentiels diminue.

Le virus se répand pendant six semaines environ avant de se résorber, selon le Dr Donald Low, un des plus grands spécialistes canadiens en matière d'infections.

Mais compte tenu de la grande variété géographique du Canada, les experts s'attendent à voir des éclosions locales du virus A Fujina à travers le pays. Les indications les plus récentes donnent à penser que l'influenza aurait maintenant atteint l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Nunavut.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT