[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Œuf et cholestérol

Œuf et cholestérol

On a fait beaucoup de publicité négative autour du cholestérol.

Mais Benoît Lamarche, chercheur au Centre de recherche sur les maladies lipidiques, rappelle qu'une certaine quantité de cholestérol est nécessaire au maintien d'une bonne santé : "Le cholestérol, il ne faut pas oublier que c'est une molécule nécessaire à la vie..

Il sert entre autre autres à la synthèse hormonale et aussi à la fonction cellulaire. Nos cellules, qui constituent tous nos organes, ont besoin de cholestérol, entre autres pour leur membrane : quand des cellules se brisent, le cholestérol est nécessaire pour restructurer ces cellules."

En 1999, une étude de Harvard School of Health, effectuée sur plus de 100 000 personnes, a démontré que le cholestérol alimentaire ne contribue pas à augmenter le taux de cholestérol dans le sang.
Benoît Lamarche explique : "Cette étude-là a montré qu'autant chez les hommes que chez les femmes la consommation d'un œuf par jour ou plus n'était pas associée à un risque augmenté de maladies coronariennes par rapport à ceux qui consommaient seulement un œuf par semaine."

Cela signifie-t-il pour autant qu'il y a pas de danger à manger des oeufs ?

Des études récentes ont démontré que finalement il y avait de nombreux avantages pour la santé à consommer des œufs, mais pour profiter de leurs bienfaits il est important de d'éviter de le cuire à trop haute température ou de le frire. Le cholestérol et les gras contenus dans le jaune seront oxydés par une trop forte température et ne vous apporterons plus aucune propriété bienfaisante mais deviendrons nocifs pour votre santé cardiovasculaire.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT