[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Des parents âgés, c’est bon pour le cœur

Des parents âgés, c’est bon pour le cœur

De nouvelles données portent à croire que si vous pouviez choisir vos parents, vous pourriez être moins vulnérables aux maladies cardiovasculaires.

Selon des chercheurs, les gens d’âge mûr dont les parents vivent plus longtemps sont davantage susceptibles d’éviter l’hypertension, l’hypercholestérolémie et d’autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires que ceux dont les parents sont décédés à un âge moins avancé. Ils ont également découvert que la plus faible vulnérabilité de ces personnes à ces facteurs de risque est durable.

Il s’agit de la première étude à porter sur les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires chez les descendants de personnes mortes à un âge avancé, en ayant recours à des méthodes indépendantes et validées de mesure des risques. Les résultats sont conformes à ceux d’autres études qui ont lié un faible risque de maladies cardiovasculaires à la longévité parentale en se fondant sur les antécédents familiaux signalés par les sujets.

Cette étude intitulée Characteristics of Framingham Offspring Participants with Long-Lived Parents a paru dans le numéro du 12 mars des Archives of Internal Medicine.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT