[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Le régime méditerranéen aide à réduire les effets du stress

Résultats d'une étude animale de la Wake Forest School of Medicine publiés par la revue Neurobiology of Stress.

 

Par La rédaction Avec Science Daily

 

Mise à jour le 24/11/2020 | Publié le 24/11/2020

Le régime méditerranéen aide à réduire les effets du stress

Le stress fait partie inhérente de la vie, il fait partie de notre expérience humaine commune et il est lié à une variété de situations différentes: éveil émotionnel, effort, fatigue, douleur, crainte, humiliation, et même un grand succès inattendu. Tous ces états sont capables de produire un stress.

Mais, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Wake Forest School of Medicine, manger un régime méditerranéen peut fournir un moyen relativement facile d'aider à réduire les effets physiologiques du stress et à promouvoir un vieillissement en bonne santé.

Il s'agit du premier essai préclinique à mesurer les effets de la consommation à long terme d'un régime occidental versus un régime méditerranéen, sur le stress dans des conditions expérimentales contrôlées. Les résultats sont publiés dans l'édition en ligne actuelle de la revue Neurobiology of Stress.

«Il est très difficile de contrôler ou de réduire les facteurs de stress dans nos vies», a déclaré Carol A. Shively, Ph.D., professeur de pathologie et de médecine comparée à la Wake Forest School of Medicine et chercheur principal de l'étude. «Mais nous savons que nous pouvons contrôler notre alimentation, et des études observationnelles antérieures ont suggéré qu'une diminution du stress perçu est associée à une consommation élevée de fruits et légumes.

" Nous voulions savoir si un régime riche en protéines animales et en graisses saturées, en sel et en sucre, aggravait la réponse du corps au stress par rapport à un régime méditerranéen, dans lequel une grande partie des protéines et des graisses proviennent de sources végétales."

Les chercheurs ont étudié les effets du stress chronique lié à un faible statut social et du stress aigu d'être socialement isolé pendant 30 minutes chez 38 animaux d'âge moyen, nourris avec un régime méditerranéen ou occidental.

Les régimes ont été formulés pour refléter étroitement les régimes alimentaires humains, avec des protéines et des graisses dérivées en grande partie de sources animales dans le groupe occidental et principalement de sources végétales dans le groupe méditerranéen.

Pour déterminer l'effet du régime sur les réponses au stress, les scientifiques ont mesuré les changements dans les systèmes nerveux sympathique et parasympathique et les taux de cortisol, l'hormone surrénalienne, en réponse à un stress aigu et chronique.

Le système nerveux sympathique est impliqué dans la réponse «combat ou fuite» et régule les fonctions corporelles telles que la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Le système nerveux parasympathique a des effets opposés qui aident le corps à retrouver un état plus calme. Une activité élevée du système nerveux sympathique peut être nocive pour la santé, il est donc important de maintenir un équilibre sain entre les deux systèmes, a déclaré Shively.

Le cortisol, la principale hormone du stress dans l'organisme, aide le corps à accéder aux ressources nécessaires pour se battre ou fuir. Cependant, si le stress est continu, les niveaux de cortisol restent élevés et endommagent les tissus.

Par rapport aux animaux nourris avec un régime occidental, ceux nourris avec le régime méditerranéen ont montré une meilleure résilience au stress, comme indiqué par des réponses plus faibles du système nerveux sympathique et du cortisol au stress, et une récupération plus rapide après la fin du stress, a déclaré Shively.

"Notre étude a montré que le régime méditerranéen a déplacé l'équilibre vers le système nerveux parasympathique, ce qui est bon pour la santé", a déclaré Shively.

"En revanche, le régime occidental a augmenté la réponse sympathique au stress, ce qui revient à avoir le bouton de panique allumé tout le temps - et ce n'est pas sain."

Au fur et à mesure que les animaux vieillissaient au cours de l'étude de 31 mois, ce qui équivaut à environ 9 ans chez l'homme, le groupe de recherche a noté que l'activité du système nerveux sympathique augmentait. Cependant, le régime méditerranéen a ralenti le vieillissement du système nerveux sympathique.

Les résultats de l'étude suggèrent que l'adoption à l'échelle de la population d'un régime de type méditerranéen peut fournir une intervention relativement simple et rentable pour réduire l'impact négatif du stress psychologique sur la santé et retarder le vieillissement du système nerveux, a déclaré Shively.

 

En savoir plus sur le régime méditerranéen >>>

 

À lire également

Le cortisol l'ennemi numéro 1 de notre santé lorsque le stress devient chronique

 

Référence:

Mediterranean diet, stress resilience, and aging in nonhuman primates

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT