L'obésité peut-elle provoquer le cancer?

L'obésité peut-elle provoquer le cancer?

Selon un rapport publié par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce serait en effet le cas pour près d'un tiers des cancers du côlon, du sein, des reins et de l'appareil digestif.

Face au nombre croissant d'obèses dans le monde, l'OMS met en garde contre les dangers de ce qu'elle considère comme une épidémie. Aux États-Unis, où plus d'un adulte sur deux souffrent d'obésité, le Centre de prévention et de contrôle des maladies estime que 300.000 décès annuels sont imputables à l'obésité. S'il est clairement établi qu'elle accroît le risque de maladies cardio-vasculaires, son rôle dans le développement des cancers est mal connu.

Selon certaines études, l'obésité augmenterait le risque de cancer du côlon, du sein, de l'utérus, du rein et de l'œsophage.
Du point de vue des chercheurs, des altérations du métabolisme et du système hormonal seraient à l'origine de ces cancers chez les obèses. Particulièrement pour les tumeurs hormono-dépendantes comme celles du sein, de la prostate ou de l'utérus. La production d'œstrogènes, des hormones qui favorisent la prolifération cellulaire, serait favorisée par l'augmentation des cellules adipeuses, les adipocytes.

On le sait aujourd'hui, la graisse serait un " organe " qui produit des protéines et des hormones ayant un effet sur le métabolisme et la santé. Les chercheurs ont étudié deux protéines qui favorisent l'inflammation (l'interleukine-6 et le facteur de nécrose tumorale alpha) et une protéine qui contribue à la formation des caillots sanguins (l'inhibiteur des activateurs du plasminogène 1).
Ces protéines sont toutes fabriquées par les tissus adipeux

L'OMS appelle donc les pays industrialisés à intensifier la recherche sur les relations entre l'obésité et ces cancers et aussi à augmenter l'effort de prévention.

Lire notre chronique: Réduire votre inflammation interne vous fera perdre les kilos de trop

 

Le programme Liberté Totale, version Perte de Poids, a été conçu pour perdre du poids et réduire l'inflammation.
Cliquez ici pour plus d'informations.

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT