Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

Détox de printemps: pour être en forme cet été!

Tout comme il est possible de polluer l'environnement, le corps humain peut aussi subir le même sort. Une bonne cure de détox vous rendra la forme.

 

 

Détox de printemps: pour être en forme cet été!

Lorsqu'on introduit dans l'organisme une trop grande quantité de substances toxiques ou si on limite sa capacité de se débarrasser de ses déchets, on le pollue.

 

Lorsqu'on parle de désintoxication, plusieurs personnes pensent d'abord aux alcooliques et aux drogués. C'est un fait que ces individus sont intoxiqués. Mais ce ne sont pas les seuls à l'être. Tout individu qui retient dans ses tissus une trop grande quantité de déchets est intoxiqué et a besoin d'une bonne cure de désintoxication ou encore d'un bon nettoyage de l'organisme.

La capacité par l'organisme à se désintoxiquer est un indice du niveau de santé d'une personne. Nous sommes quotidiennement exposés à des toxines en tout genre et l'idée de désintoxication est très ancienne et est depuis toujours la base de travail des médecines naturelles. Il existe plusieurs types de toxines que l'ont peut facilement diviser en deux grandes catégories : les toxines exogènes, c'est à dire provenant de l'extérieur de l'organisme et les toxines endogènes, produites par l'organisme lui-même, lors de fatigue ou dysfonctionnement des organes d'assimilation et d'élimination.

Notre époque moderne nous expose plus fréquemment aux toxines, notamment par la pollution. Voici quelques types de toxines auxquels nous devons faire face:

  • Les métaux lourds
  • Les toxiques hépatiques
  • Les différents composés microbiens
  • Les sous-produits protéiques et lipidiques du métabolisme

Les organes impliqués dans la désintoxication :

 

Le foie, les reins et les intestins jouent un rôle primordial dans le processus d'intoxication et désintoxication.
Le plus important est sans contredit le foie, un organe complexe ayant en charge une multitude de tâches et processus métaboliques, dont la désintoxication. Le foie doit faire face sans cesse à de nombreuses toxines, chimiques ou autres, de provenance externe à l'organisme ou produites par celui-ci.
Le foie joue un rôle multiple dans la désintoxication, il filtre le sang pour en éliminer les toxines, il synthétise et produit la bile, remplie de cholestérol et d'autres toxines liposolubles. Il élimine également, par processus enzymatique certaines substances chimiques indésirables.

 

Lorsque le foie a transformé une toxine il doit l'éliminer de l'organisme le plus rapidement possible. Un des moyens le plus efficace est à travers la bile. Cependant cela implique un bon fonctionnement de la vésicule biliaire, sans cela la formation de bile et son excrétion sont ralentis.

L'engorgement de la vésicule biliaire par de petites pierres ou "sable " est fréquent en Amérique du Nord et contribue à un état d'intoxication. La bile passera par les intestins pour y terminer le cycle de désintoxication, mais ici également, la présence de suffisamment de fibres dans l'alimentation favoriseront une parfaite élimination.
L'état de la flore bactérienne jouera également un rôle important dans le bon fonctionnement intestinal.

Enfin, les reins élimineront sous forme liquide certains résidus produits par le foie, de même que les sous-produits du métabolisme protéique.

 

Pourquoi faire une cure de désintoxication?

Comme nous l'avons mentionné, l'organisme est soumis à dure épreuve à l'année longue. Une alimentation qui n'est pas toujours adéquate, souvent trop riche et d'autre part dénaturée des véritables éléments nutritifs.
La pollution générale de l'environnement et le stress de la vie quotidienne viennent lourdement puiser dans les capacités d'adaptation de notre corps.

Les organes assurant le rôle d'assimilation et d'élimination sont lourdement mis à l'épreuve. Le foie, la vésicule biliaire, les reins et les intestins sont parmi les plus sollicités et demandent à être mis régulièrement au repos et revitalisés par une cure de désintoxication. Il est généralement recommandé de suivre une telle cure, au moins deux fois à l'année, les meilleurs moments étant les changements de saisons, particulièrement l'automne et le printemps. On peut cependant suivre une cure de désintoxication à n'importe quel moment de l'année. L'important étant de le faire, surtout lorsque l'organisme le réclame.

 

Comment commencer?

Il faut suivre plusieurs règles lorsque l'on procède à une telle cure. Premièrement mettre au repos l'organisme, c'est à dire cesser de l'épuiser à assimiler et éliminer des aliments qui n'en sont pas !
C'est à dire éliminer principalement le sucre sous toutes ses formes (et attention le sucre est un ennemi que l'on retrouve dans de nombreux aliments ou préparations du commerce, les boissons gazeuses et autres).

Consommer modérément la viande et les produits laitiers. Une bonne diète est de rigueur, en ne consommant que des aliments complets et en favorisant les fruits et légumes. Consommer beaucoup de liquide, particulièrement de l'eau, mais également des jus frais et naturels de légumes et fruits, de même que des tisanes.

 

Il ne suffit pas de mettre l'organisme au repos

Suivre une diète est une des étapes du processus de désintoxication, mais ce n'est pas la seule. Pour nettoyer l'organisme il est nécessaire de l'aider dans sa tâche en suivant une cure à base de plantes et suppléments alimentaires.

Aider le Foie :
Le foie et la vésicule biliaire sont de première importance dans le bon fonctionnement du corps humain. L'artichaut, le radis noir et le chardon-marie, sont un bon choix pour aider le foie dans son travail de désintoxication.
Aider les Reins :
Lorsque l'on pratique une cure de désintoxication, l'organisme procède à un grand nettoyage et les déchets s'accumulent vite dans le corps, mettant à contribution le système de filtration le plus utilisé pour l'élimination : les reins.
L'aubier de tilleul, en décoction ou en extrait liquide, les tisanes de queues de cerises, le buchu, le genévrier et la busserole, sont un bon choix pour aider les reins dans leur élimination.
La bardane et la salsepareille aideront à purifier le sang, et soulageront donc le travail des reins.
Aider les Intestins :
Les intestins ont souvent tendance à être paresseux en temps normal, à plus forte raison risquent-ils d'être déficients lors d'une cure de désintoxication. On utilisera des plantes laxatives telles que l'Écorce Sacrée (cascara sagrada) et le Séné.
Reconstruire la flore intestinale :

Lorsque l'on procède à un profond nettoyage des intestins la flore intestinale a tendance à être très débalancée. Un des meilleurs moyens de s'assurer une bonne digestion et une bonne santé est de maintenir un parfait équilibre dans la flore intestinale.
Des milliards de bactéries provenant de plus de 400 espèces différentes colonisent la région gastro-intestinale. Certaines de ces bactéries sont bénéfiques et nécessaires à une bonne santé alors que d'autres seront nocives, surtout si un déséquilibre leur permet de proliférer. On appelle ces bactéries du nom de probiotique, parce qu'elles favorisent la vie. Ce sont principalement les : Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus rhamnosus A, Streptococcus thermophilus, Lactobacillus delbrucckill et bulgaricus.

Les prébiotiques sont également nécessaires. Ce sont des aliments pour les probiotiques. Particulièrement le topinambours, l'asperge, les oignons, l'ail, la banane, l'orge et surtout la racine de chicorée

 

Notre suggestion:

Une bonne cure de désintoxication comportera une diète pour mettre au repos l'organisme, l'ingestion suffisante de liquides, c'est à dire beaucoup d'eau, des jus de légumes et fruits (un classique est par exemple le jus composé de pomme, carotte et céleri).
L'apport de préparations de plantes, les plus importantes étant le chardon-marie et le radis noir, l'artichaut et le boldo, pour le foie, de même que l'aubier de tilleul et la tisane de queues de cerises (3 tasses par jour, après les repas), une tisane de cascara sagrada (le soir au couché).
Si vous êtes sensibles des intestins vous pourriez choisir une méthode plus douce et remplacer la tisane de cascara sagrada par une petite cuillère de graines de psyllium, avec un grand verre d'eau (ou 6 capsules par jour, soit 2 après chaque repas).
Finalement une supplémentation en probiotiques (capsules de yogourt).

 

Un supplément d'acide alpha-lipoïque (capsules ou gélules de 50 à 100 mg). Il s'agit d'un antioxydant très puissant. Ses qualités hydrosoluble et liposoluble en font un supplément très versatile. Il contribue à régénérer la vitamine C, la vitamine E et le glutathion. Il a la propriété de s'attacher aux métaux lourds toxiques, tels que le plomb, l'aluminium ou le mercure, que l'on peut retrouver dans les tissus gras de l'organisme.

Les poumons et la peau sont également des émonctoires important dans la désintoxication. Faites de longues marches dans un environnement le moins pollué possible et pratiquez de profondes respirations.

Bonne détox!

A LIRE ÉGALEMENT SUR LE MÊME SUJET:
Après les fêtes, la "détox" de remise en forme!

 

 


 



 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014