Le jus d'orange, le plus efficace pour éviter les calculs rénaux

 

Le jus d'orange, le plus efficace pour éviter les calculs rénaux

Selon une étude indépendante, le jus d'orange est supérieur à la limonade et aux autres jus d'agrumes pour prévenir la formation de calculs rénaux.

Les spécialistes savent depuis longtemps que le citrate de potassium, présent dans le jus d'agrumes, peut ralentir la formation de calculs rénaux chez les personnes qui ont déjà été aux prises avec ce problème.

Cette étude, réalisée par une équipe du centre médical Southwestern de l'Université du Texas, à Dallas, a toutefois découvert que d'autres éléments présents dans les jus peuvent influencer leur capacité à prévenir les calculs rénaux.

Financée par les National Institutes of Health américains, cette étude portait sur 13 volontaires dont certains avaient déjà souffert de calculs rénaux. Les participants ont d'abord bu de l'eau distillée pendant une semaine, puis du jus d'orange pendant une autre semaine, et enfin de la limonade pendant une période équivalente. Un intervalle de trois semaines séparait chacune de ces périodes.

Durant chaque période d'une semaine, les participants ont bu 13 onces (384 ml) de limonade, de jus d'orange ou d'eau distillée trois fois par jour en prenant leurs repas. On leur a également prescrit un régime alimentaire pauvre en calcium et en oxalate, ce qui contribue également à freiner la formation de calculs rénaux.

L'étude a révélé que le jus d'orange a fait augmenter le niveau de citrate dans l'urine et a ralenti la cristallisation de l'acide urique et de l'oxalate calcique, deux des principaux composants des calculs rénaux. La limonade, pour sa part, n'a pas fait grimper le niveau de citrate dans l'urine des participants.

« Ces résultats pourraient s'expliquer par les différents composants présents dans chacune de ces boissons », a indiqué, dans une déclaration, l'auteure principale de l'étude, la Dre Clarita Odvina, professeure adjointe de médecine interne au centre de métabolisme minéral et de recherche clinique Charles et Jane Pak.

Selon la Dre Odvina, les citrates qu'on retrouve dans les oranges et les pamplemousses sont accompagnés d'ions potassium, alors que les citrates présents dans la limonade et le jus de canneberges sont liés à des ions hydrogène.

Contrairement aux ions potassium, les ions hydrogène neutralisent les effets bénéfiques occasionnés par un niveau élevé de citrates.

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016