Peut-on soulager l'arthrite sans utiliser des médicaments tels que les anti-inflammatoires?

Peut-on soulager l'arthrite sans utiliser des médicaments tels que les anti-inflammatoires?

Vouloir soulager l'arthrite en ne prenant que des anti-inflammatoires de synthèse est une mauvaise solution.

On sait que les anti-inflammatoires sont des médicaments très utilisés. Ils sont destinés aux personnes qui sont aux prises avec des problèmes impliquant l'inflammation. C'est le cas notamment des arthritiques. Au Canada, on estime que deux millions de personnes ont recours, occasionnellement ou régulièrement, aux anti-inflammatoires. Il s'agit donc d'un immense marché qui justifie l'intérêt que les compagnies pharmaceutiques lui accordent.

Parmi les anti-inflammatoires fréquemment prescrits, on rencontre ceux qui ont la fâcheuse propriété de causer des ulcères stomacaux. C'est le cas de l'aspirine, de l'ibuprofen, du diclofenac et d'une bonne douzaine d'autres anti-inflammatoires.

Ce problème des ulcères stomacaux et des saignements provoqués par ces anti-inflammatoires est sérieux puisque 25% des patients qui les consomment sont touchés par ces ulcères. Ces patients doivent alors prendre un autre médicament pour contrer ces ulcères. À son tour, ce médicament présente ses propres effets secondaires fâcheux, pouvant également nécessiter d'autres médicaments. On se retrouve donc dans une sorte de spirale médicamenteuse dont on ne peut pratiquement plus sortir.

Il existe plusieurs solutions anti-inflammatoire naturelles dans le monde des plantes, dont je mentionnerai une substance qui s'avère à la fois efficace et sans danger : c'est le boswellia. Il s'agit d'un extrait de résine d'un arbre qui pousse en Inde. Le boswellia renferme un principe actif, l'acide boswellique qui aurait la propriété de bloquer la synthèse des leukotriènes. Ces dernières sont impliquées dans la manifestation du phénomène de l'inflammation. De plus les acides boswelliques améliorent la circulation sanguine dans les articulations et les autres tissus touchés par l'inflammation. Cet acide contribue ainsi à faire disparaître l'inflammation. On associe souvent au boswellia le curcuma, standardisé pour obtenir un pourcentage élevé de curcumine. la curcumine est un puissant anti-inflammatoire qui donne d'excellents résultats de synergie avec le boswellia.

Il faut évidemment s'accorder un peu de temps avant de pouvoir constater les résultats. Une période de deux semaines de supplémentation est généralement nécessaire avant de constater les premiers résultats.

Il existe plusieurs études qui ont montré l'efficacité du boswellia, de même que son aspect sécuritaire. Le boswellia ne présente aucune toxicité et peut être pris en toute confiance. On recommande de prendre le boswellia en même temps qu'un supplément de sulfate de glucosamine. Ce dernier supplément assure la réparation des tissus articulaires endommagés. Le sulfate de glucosamine se prend à raison de 1500 mg par jour, soit 500 mg à chacun des repas. Quant au boswellia, lorsqu'il est standardisé à 70% d'acides organiques (contenant l'acide boswellique), on doit prendre deux ou trois capsules par jour de 300mg.

A LIRE ÉGALEMENT:

Comment protéger votre organisme des effets secondaires néfastes des analgésiques et anti-inflammatoires

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016