[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Le manque de sommeil lié à un risque accru d'hypertension

Le manque de sommeil lié à un risque accru d'hypertension

Selon une étude parue dans la revue Hypertension: Journal of the American Heart Association, les personnes d'âge moyen qui dorment cinq heures ou moins par nuit pourraient courir un risque accru de souffrir d'hypertension.

« Le sommeil permet au cœur de ralentir et à la pression artérielle de décroître pendant une portion importante de la journée », signale James E. Gangwisch, Ph.D., l'auteur principal de l'étude. « Cependant, les personnes qui dorment peu présentent une pression artérielle et un rythme cardiaque moyens plus élevés sur une période de 24 heures. Cela pourrait inciter le système cardiovasculaire à fonctionner en situation de pression artérielle élevée. »

Selon M. Gangwisch, 24 % des participants à l'étude âgés entre 32 et 59 ans qui dormaient quotidiennement cinq heures ou moins étaient hypertendus, comparativement à 12 % des sujets qui dormaient sept ou huit heures. Les sujets qui dormaient cinq heures ou moins étaient toujours plus vulnérables à l'hypertension même après que les chercheurs eurent pris en compte d'autres facteurs de risque comme l'obésité, le diabète, le niveau d'activité physique, la consommation de sel et d'alcool, le tabagisme, la dépression, l'âge, le niveau d'instruction, le sexe et l'origine ethnique.

Selon le chercheur, le message qu'envoie l'étude est clair : « Une bonne nuit de sommeil est très importante pour la santé. »

Lire également: Insomnie? Interrogez votre corps, et trouvez le remède!

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT