Une carence en vitamine D vous rend vulnérable aux infections

 

Une carence en vitamine D vous rend vulnérable aux infections

La vitamine D joue un rôle clé dans l'activation des défenses immunitaires, ont montré des chercheurs de l'Université de Copenhague, dont les travaux ont été publiés dans Nature Immunology.

Cette découverte explique pourquoi les cellules lymphocytes T (ou cellules T), véritables soldats du système immunitaire qui tuent bactéries ou virus, sont moins actives contre l'infection chez les malades présentant de faibles concentrations en vitamine D.

L'équipe de Carsten Geisler a montré que les cellules tueuses ont besoin de la vitamine D pour passer à l'action et que lorsqu'il y a une carence de vitamine D dans le sang elles restent dormantes et inactives.

Le Pr Geisler a expliqué que lorsque une cellule T est exposée à un agent pathogène étranger, elle déploie un dispositif de signalisation, ou +antenne+, connue comme un récepteur à la vitamine D, avec lequel elle recherche la vitamine D. Cela signifie que la cellule T doit avoir de la vitamine D, faute de quoi l'activation de la cellule cesse. Si les cellules T ne peuvent pas trouver suffisamment de vitamine D dans le sang, elles ne vont même pas commencer à se mobiliser.

Selon les chercheurs, les cellules T humaines dormantes ne présentent ni le récepteur à la vitamine D, ni une enzyme appelée PLC-gamma1, dont l'expression est liée à la vitamine D, et qui doit permettre à la cellule de délivrer une réponse spécifique contre l'agent pathogène.

Les scientifiques savent depuis longtemps que la vitamine D est importante pour l'absorption du calcium et elle a aussi été impliquée dans des maladies comme le cancer et la sclérose en plaques, mais ce qu'ils n'avaient pas réalisé, c'est combien cette vitamine a un rôle crucial pour activer le système immunitaire.

Quarante experts de différents pays et spécialités, emmenés par le docteur en neuroscience David Servan-Schreiber, ont lancé récemment un appel pour sensibiliser les pouvoirs publics au développement de la recherche sur le rôle de la vitamine D.

Les trois-quarts des Européens manquent de cette vitamine, selon eux. Une récente étude menée au Canada démontre que deux canadiens sur trois ont un taux de vitamine D sous la norme recommandée, qui est par ailleurs sous-estimée et sera probablement revue prochainement à la hausse.

La meilleure source de vitamine D est l'exposition suffisante aux rayons du soleil, l'organisme étant en mesure de la synthétiser. Pour la population des pays nordiques et même d'autres contrées de l'Europe et de l'Amérique du Nord, il est quasiment impossible de bénéficier d'une exposition suffisante, surtout les longs mois d'hiver. L'alimentation peut-être un apport complémentaire, mais ne peut être suffisante par elle-même.

A lire également sur le sujet de la vitamine D:

Est-il exact que la population nord américaine souffre d’une carence en vitamine D

La vitamine D, une révolution dans le monde de la santé

 

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017