Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

Le lin, petites graines, grands effets !

A poids égal la graine de lin contient jusqu'à 800 fois les lignanes des autres aliments. Les lignanes sont de puissants antioxydants qui contribuent à lutter contre les radicaux libres.

 

 

Le lin, petites graines, grands effets !

 

Avec son petit goût sucré et sa saveur rappelant celle des noix, la graine de lin pourrait être consommée pour le plaisir de nos papilles gustatives.

 

Mais ce sont ses prodigieux effets sur notre santé qui nous inciterons sans doute le plus à la consommer régulièrement.

La grande valeur des graines de lin réside principalement dans sa richesse en acides gras essentiels de même que par sa richesse en lignanes.

 

Les lignanes, des vertus contre certains cancers
Les lignanes sont des composés phénoliques dont certains présentent la particularité d'avoir des caractéristiques communes avec les hormones sexuelles, leur permettant de se lier aux récepteurs d'oestrogènes. On les qualifie de phytoœstrogène. Ils peuvent également être qualifiés d'antioxydants.

 

A poids égal la graine de lin contient jusqu'à 800 fois les lignanes des autres aliments. Les lignanes sont de puissants antioxydants qui contribuent à lutter contre les radicaux libres. Elles atténuent les modifications cancéreuses déjà apparues et les rendent moins susceptibles de proliférer de manière incontrôlée et de provoquer un cancer.

 

Les lignanes sont particulièrement efficaces dans la lutte contre le cancer du sein et probablement de la prostate. Même lorsque les tumeurs parviennent à se développer, les lignanes ont pour effet d'en ralentir et même d'en stopper la croissance.
Une étude menée sur des cobayes, a démontré une diminution de 50% des tumeurs mammaires, après avoir ajouté des graines de lin à leur diète. Les lignanes semblent donc contribuer à lutter contre le cancer, les bactéries, les virus et les champignons.

 

Plusieurs études menées aux Etats-Unis et en Allemagne ont démontré une diminution marquée de la prolifération des cellules cancéreuses chez les hommes qui ajoutent 30 gr de graines de lin moulues, à leur alimentation quotidienne.

 

Une bonne source d'Oméga-3
Une autre richesse de la graine de lin, est sa haute concentration en acides gras essentiels de type polyinsaturés, notamment des acides gras de type Oméga-3. Sous forme d'acide alpha-linolénique et alpha linoléique. Ces acides gras essentiels agissent dans l'organisme pour protéger les membranes cellulaires. Elles laissent passer les nutriments sains et bloquent les substances dangereuses.

 

Les acides gras de type Oméga-3 contenus dans la graine de lin semblent réduire l'incidence des caillots sanguins, un risque d'accident vasculaire cérébral et de maladie cardio-vasculaire. Elles peuvent également abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL). On a notamment découvert, lors d'une étude, qu'elle pouvait prévenir une seconde crise cardiaque.

 

Pour bénéficier adéquatement des acides Oméga-3 il est important de réduire la consommation d'Oméga-6 (réduisez ou éliminez complètement les produits transformés et les huiles de : tournesol, maïs, soja.
Utilisez de l'huile d'olive, riche an acides gras mono-insaturés.


Lors d'une étude pratiquée sur 2300 femmes, des chercheurs de deux écoles de santé publique (Harvard et Athènes) ont constaté que les femmes qui consommaient de l'huile d'olive plus d'une fois par jour présentaient un moindre risque de cancer du sein, de l'ordre de 25% plus faible, que d'autres femmes qui utilisaient cette huile moins souvent.
La consommation régulière d'huile d'olive est donc un excellent complément à la consommation de graines de lin.

 

Propriétés digestives et autres
Au niveau de la digestion, elle peut aider à prévenir les calculs biliaires et même les dissoudre Sous forme d'huile elle peut favoriser la santé des cheveux et des ongles et accélérer la guérison d'affections cutanées.

La graine de lin pourrait également agir au niveau de l'influx nerveux et être efficace dans certaines pathologies du cerveau. Elle pourrait également contribuer à lutter contre la fatigue.

 

La meilleure façon de consommer la graine de lin est de la broyer en fine mouture.
Vous bénéficierez en plus de cette façon de sa richesse en fibres. Consommer deux cuillères à soupe de cette poudre de graines. Ajouter à un plat de céréales, cela lui donnera une petite saveur de noix.
L'autre moyen, est plus délicat et controversé, est de consommer la graine de lin sous forme d'huile. 1 cuillère à thé par jour.
Étant donné la controverse et les études contradictoires, nous recommandons d'éviter la consommation sous forme d'huile et de consommer les graines de lin fraîchement moulues.


Précautions:
Attention, l'huile de lin doit-être de qualité irréprochable et très fraîche, sans cela elle devient toxique.

Les graines de lin moulues doivent être gardées au réfrigérateur et jamais plus de 5 jours.

Certaines sources* mentionnent que les graines de lin pourraient inhiber l'absorption de l'iode au niveau de la glande thyroïde. Nous n'avons cependant trouvé aucune étude scientifique confirmant cette affirmation. Cette interaction n'est pas mentionnée dans la plupart des ouvrages sérieux en alimentation et suppléments naturels.

Les personnes souffrant d'un problème de thyroïde et sous médication devraient en discuter avec leur médecin.

 

* Référence:

Selon un ouvrage publié par le Flax Council of Canada et intitulé Flaxseed, Health, Nutrition and Functionality:Des éléments cyanogènes sont des toxiques présents naturellement dans certains aliments, par exemple: les fèves lima, les amandes ou les graines de lin. Ces cyanogènes sont convertis dans l'organisme, en plusieurs étapes, en thyiocyanate, un composé qui inhibe l'utilisation de l'iode par la glande thyroïde. Le même problème existe avec les aliments contenant des nutriments chimiques naturels appelés goitrogènes, (famille des choux, radis, soja). Selon ce même ouvrage, il est cependant mentionné que seule une consommation importante d'aliments contenant les cyanogènes, combiné à une alimentation insuffisante en iode, pourrait représenter un problème.

À LIRE ÉGALEMENT SUR LA GRAINE DE LIN:

Graines de lin et hormone de la minceur, pour perdre du poids

Cataplasme de graine de lin pour vaincre la toux du rhume ou de la grippe

 

 


 

 







Guide Aliments santé


Relaxation Virtuelle

 

L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder au Collège des Naturopathes du Québec.

  En savoir plus

 

 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014